© Bureau d'études Maîtrise de l'Energie en Ville 

 MEV  - 23 rue Alfred Nobel

77420 Champs sur Marne - 01 60 33 06 61 

Etude : La performance énergétique des copropriétés en IDF

July 16, 2019

Le bureau d’études MEV, fondé en 2005, est spécialisé dans les prestations d’audit énergétique et d’étude thermique de rénovation pour les immeubles en copropriété dans la région Ile-de-France.

 

Actuellement, l’amélioration énergétique des bâtiments existants est une réelle priorité afin d’améliorer l’emprunte énergétique et carbone aussi bien au niveau local qu’au niveau national.

 

Pour argumenter de la nécessité de rénover les anciens bâtiments et afin d’avoir une approche générale des problématiques énergétiques des bâtiments anciens, nous avons réalisé une étude statistique sur une grande majorité des études réalisées avec l’analyse de différents indicateurs.

 

Notre analyse statistique se base sur un échantillon de 366 études énergétiques réalisées dans la région Ile-de-France.

 

(L'ensemble de l'étude est disponible en téléchargement en bas de page)

 

Sur l’ensemble des bâtiments étudiés, seulement 18 (5%) sont jugés, actuellement, comme énergivores, c'est-à-dire avec une étiquette énergétique > 330 kWhEP/m²SHON.an.

 

Pour information, un bâtiment jugé Bâtiment Basse Consommation (BBC) en rénovation, en région parisienne, a un ratio de consommation inférieur à 104 kWhEP/m²SHON.an.

 

Pour vulgariser, nous pourrions classifier les bâtiments E comme des bâtiments moyens (-) et les bâtiments classifier en D comme des bâtiments moyens (+).

 

 Ce graphique permet de suivre l’évolution du ratio de consommations en fonction de l’année de construction et de voir que la tendance globale est à la baisse.

 

Nous constatons que la forte diminution concerne principalement la consommation de chauffage qui, entre avant 1948 et après 1995, a été diminuée de 65%.

 

L’étiquette énergétique, de son côté, n’a pas été diminuée d’une valeur aussi importante, en effet, les consommations d’énergies pour la production d’eau chaude sanitaire ont très peu évoluées et nous pouvons voir apparaître, à partir du début des années 70, une augmentation des consommations électriques des bâtiments.

 

 Nous poursuivons l’analyse précédente mais en nous intéressant au ratio de dépenses de chauffage.

 

L’amélioration des performances énergétique des bâtiments a permis de diminuer de 60% le ratio de dépenses entre avant 1948 et après 1995.

 

L’amélioration énergétique est un vaste sujet qui s’applique à tous les bâtiments, qu’ils soient anciens ou récents, avec des possibilités d’améliorations différentes mais qui permettent d’aller dans le même sens, vers une meilleure performance énergétique et une sobriété énergétique.

 

Pour mener à bien une rénovation énergétique, un accompagnement par un spécialiste est recommandé afin de pouvoir aborder et anticiper les problématiques éventuelles et pour faire un point sur les évolutions réglementaires, souvent très nombreuses.

 

Les travaux d’amélioration énergétique peuvent être éligibles à différentes subventions (CITE, CEE, ANAH) et la multiplicité des dispositifs rend nécessaire et indispensable l’accompagnement financier sur ce type de projet.

 

MEV se tient à votre disposition pour vous proposer ses solutions d’accompagnement thermique, financier et de suivi d’exploitation pour vous assister dans votre projet de rénovation et vous aider à atteindre la sobriété énergétique dans les meilleures conditions.

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Téléchargement de l'étude complète :

 

 

 

Please reload

A lire également

June 11, 2015

June 11, 2015

Please reload