Audit énergétique copropriété 

Un audit énergétique ou DPE collectif obligatoire

Représentant près d'un tiers de la consommation energétique nationale, le secteur résidentiel est aujourd'hui un gros consomateur d'énergie. Les raisons, un parc de logements collectifs vieillissants  (91% du parc immobilier parisien construit avant la premiere réglementaiton thermique) avec des performances énergétiques de l"époque.

L'état s'est donc fixé comme priorité la réduction des consommations d'énergie dans le résidentiel rendant l'étude énergétique obligatoire pour les copropriétés à chauffage collectif.

Une contrainte? ce n'est pas le résultat constaté à la suite de nos études. L'audit énergétique est perçu comme l'opportunité d'enfin savoir comment placer ses investissements judicieusement pour l'entretien de sa résidence.

 
Réglementation
 

Les copropriétés sont soumises à la réalisation d'un audit énergétique dès lors qu'elles respectent l'ensemble des critères suivants : 

  • Chauffage collectif 

  • Construit avant 2001 

  • Nombre de lot supérieur à 50 (quelques soit la nature des lots)

 

Pour toutes les autres copropriétés à chauffage collectif; un DPE collectif est suffisant. 

Consulter le Décret n°2012-111 du 27 Janvier 2012 relatif à l'obligation de réalisation de l'audit énergétique

 

Objectifs

 

Au delà de l'aspect réglementaire, l'audit énergétique permet, à partir d'un état des lieux précis de la copropriété, de :

 

  • de statuer sur la rentabilité des travaux disponibles en comparant les solutions classiques face aux solutions intégrant la notion de performance énergétique.

  • de déterminer les solutions permettant de réduire les coûts énergétiques  selon différents leviers d'actions : 

    • Remplacement technologique (système de chauffage,  éclairage…)

    • Régulation (abaissement de la T° de consigne, ventilation ..) 

    • Achats d'énergie , contrats 

  • Participer à la valorisation du patrimoine et à l'amélioration du confort des occupants.

 

La finalité de l'audit est de bâtir un ou plusieurs plans d'actions réalistes en concertation avec le conseil syndical en fonction des priorités qui auront été mises en évidence.

Les qualités de l'auditeur
 
Bien ou mal réalisé,  l'audit énergétique ne se fera qu'une seule fois. Le choix du prestataire est donc un point très important pour les copropriétés. La réglementation a fait apparaître beaucoup de nouveaux acteurs et la qualité n'est pas toujours au rendez vous.
Nous vous recommandons de choisir avec soin votre prestataire en exigeant un signe de qualité : la qualification de référence en France est la certification OPQIBI 19.05 RGE  

 

MEV acteur de l'audit énergétique depuis 15 ans a souhaité faire reconnaitre ses compétences au travers cette qualification.

Cette qualification est devenue obligatoire pour obtenir des subventions à l'audit énergétique (MAPRIMERENOV')

Méthodologie

 

En quelques mots la méthodologie consiste à : 

 

  • Établir un état des lieux précis (visite, questionnaire, données de la copropriété, mesure)

  • Analyser l’évolution des consommations de la copropriété ;

  • Réaliser un bilan thermique précis 

  • Founir la synthèse énergétique globale ;
  • Établir les préconisations d’actions augumentées et chiffrées;

  • Établir les plans d’actions d’amélioration énergétique de la résidence selon plusieurs niveaux de performance ;

  • Présenter les résultats selon différents niveaux de lecture ;

 

Il faut compter 3 réunions avec le CS pour accompagner l'audit (lancement, intermédiaire et finale )

 

La réalisation de l'audit a été définie par le décret méthodologique du 28 février 2013, largement inspiré des cahiers des charges existants, 

 

Consulter l' Arrêté du 28 février 2013 relatif au contenu et aux modalités de réalisation d’un audit énergétique

Alternative : l'audit global 

 

Les copropriétés peuvent opter pour un audit aux cahiers des charges plus ambitieux, appelé "audit global".

Actuellement cet audit peut bénéficier de subvention local (paris notamment)

L'audit global intègre dans l’équipe un architecte. L’architecte permet de mettre en perspective les travaux d’économies d’énergie avec les autres types de travaux qu’il est pertinent d’évoquer dans le cadre d’une démarche globale d’entretien et d’amélioration des ouvrage

A la suite de l'audit ? 
 
La suite directe est bien entendu la mise en place d'actions.
 
Dans un souci d"indépendance face au solutions proposées, MEV ne réalise pas directement la maîtrise d'oeuvre des travaux préconisés. 
Toutefois, nous proposons une prestation d'accompagnement thermique et financier afin de permettre une vision globale au projet de rénovation au maitre d'oeuvre ou architecte que vous aurez selectionné. 
En savoir plus sur : L'ingénierie financière .

 

© Bureau d'études Maîtrise de l'Energie en Ville 

 MEV  - 23 rue Alfred Nobel

77420 Champs sur Marne - 01 60 33 06 61